Cityguide – 2 jours à Bergen

Hello,

Après Oslo (article ici), j’ai pris la direction de Bergen, par un train de nuit.

Bergen est la seconde grande ville de Norvège, cependant j’y ai trouvé le charme et la proximité des petites villes. Elle est entourée de montagnes, j’en ai grimpé certaines d’entre elles lors d’une randonnée.

La ville est également connue pour être la porte d’entrée des fjords. Ce n’était pas le thème de mon séjour, mais je vais tout faire pour y revenir et découvrir les fjords norvégiens.

bergen bryggen

Le trajet en train de Oslo à Bergen était épique, c’était loin d’être plat : j’avais l’impression d’être dans des montagnes russes. Difficile de dormir donc. Puis à 4h du matin, lorsque j’ai ouvert les yeux, nous étions au milieu de montagnes enneigées, c’était magique ! Impossible de me rendormir, j’étais captivée par la vue !

Jour 1

Je suis arrivée très tôt à Bergen, j’ai donc pu profiter à fond de la journée, avant de tomber comme une masse, bien avant que le soleil ne se couche ! 😉

Je suis donc directement allée voir le quartier le plus connu et touristique de Bergen : Bryggen, avant que les hordes de touristes en bateaux de croisière ne s’accaparent le lieu. J’ai fait quelques photos, puis je suis allée prendre mon petit déjeuner ! 😉

Bryggen est un quartier de Bergen inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il s’agit d’un quai situé dans le quartier portuaire de la ville. C’est, à présent, un quartier touristique mais historiquement c’était un haut lieu de commerce. De nombreux incendies ont ravagé ces petites maisons colorées, mais elles ont été re construites en préservant la structure principale.

bergen bryggen2

Ensuite, je suis allée balader dans les quartiers beaucoup moins touristiques (j’étais seule) mais vraiment tout aussi jolis de Nordnes, Verftet et Nostet. Ce n’est pas tout plat, mais j’ai tout fait aisément à pied. Les maisons sont colorées et très jolies.

 

La vue depuis le parc situé à la péninsule de Nordnes sur le fjord est très sympa. 🙂

 

 

J’ai ensuite fait une petite pause au bord de la fontaine de Byparken, située au centre de la ville. Bergen est entouré de montagnes, la vue est vraiment sympa.

bergen fontaine byparken

J’ai vraiment très peu dormi la nuit précédente, je suis donc allée faire une autre pause dans le parc des jardins du château Koengen, situé à proximité du port Bradbenken.

Jour 2

Je suis partie pour une randonnée sur la journée de 24 km, entre Bergen, le mont Floyen, le mont Rundemanen, et le mont Ulriken.

Floyen est la plus visitée des 7 montagnes entourant Bergen, c’est également la plus facile d’accès puisqu’elle dispose d’une téléphérique pour y accèder. Elle offre une vue superbe sur la ville de Bergen.

Floyen est le point de départ de nombreuses randonnées de tous niveaux, dont celle que j’ai choisi, jusqu’au mont Ulriken.

Courageuse et motivée, je suis montée à pied, sans prendre le téléphérique, jusqu’au Mont Floyen, situé à 320m d’altitude. Pour ensuite prendre la direction du Mont Ulriken, la plus haute des 7 montagnes, située à 643m d’altitude, en passant par Rundemanen et le plateau de Vidden.

bergen rando vidden 2

Cette randonnée était vraiment top, il faut dire que la météo y était pour beaucoup, j’ai eu un super temps. J’ai lu que Bergen était la ville la plus pluvieuse d’Europe, très loin devant la Bretagne, donc j’ai croisé les doigts et j’ai eu un super temps les 2 jours.

Cette randonnée est ponctuée de vues sur le fjord et sur les lacs, c’était magnifique.

bergen rando vidden

La principale difficulté était que c’était la période de la fonte des neiges, qu’il y avait beaucoup d’eau, cachée sous l’herbe sèche. Je me ferais donc piégée et me retrouvée avec de l’eau jusqu’en haut des mollets. J’ai donc marché avec les pieds glacés toute la journée.  Mes baskets ont eu du mal à sécher, c’était devenu une infection, je plains mes voisins de train lors du trajet retour !

bergen ulriken

Le point un peu négatif de cette randonnée est la fin, quand on redescend du mont Ulriken, déjà la descente est vraiment raide, mais surtout il y a le retour jusqu’au centre ville qui est très long, sur des routes monotones et dans des lotissements. Si vous le pouvez, je vous conseille de prendre soit le téléphérique et le bus ou seulement le bus.

Suite à la randonnée, je suis allée prendre une douche dans l’auberge de jeunesse où j’avais dormi la veille, et où j’avais laissé mes affaires. Je suis ensuite allée admirer le coucher de soleil, puis j’ai repris le train de nuit jusqu’à Oslo.

Informations pratiques

  • J’ai réservé un lit dans un dortoir pour 4 femmes au Marken Gjestehus. J’ai payé 335NOK, soit 36,50€. L’auberge est très bien placée dans Bergen, entre la gare et Bryggen. Il y a une cuisine pour se faire à manger. Les sanitaires et douches étaient moyennement propres. Les casiers mis à disposition dans les chambres sont très grands. Seuls les draps sont fournis.
  • Pour la randonnée, j’ai suivi l’itinéraire suivant : ici que j’ai adapté, puisqu’il partait du mont Floyen, et s’arrêtait au mont Ulriken. Il est possible d’accéder et de descendre de ces 2 monts via des téléphériques, je ne les ai pas pris, je trouvais le challenge de tout faire à pied bien plus tentant ! 😉 La randonnée est vraiment très bien indiquée, il y a des panneaux très régulièrement indiquant « Ulriken ».
  • Pour le trajet en train, il est indiquée de partout de faire ce trajet de jour, car c’est un des plus beaux d’Europe. J’ai choisi de le faire de nuit, à l’aller et au retour, car perdre 2 fois 7h dans un train n’était pas envisageable sur un voyage aussi court. C’était également plus économique, et cela m’a évité de réserver 2 nuits d’hébergement. Si vous avez le temps, je ne peux que vous recommander de faire ce trajet de jour. J’ai réservé mes billets via le site officiel de transport norvégien : nsb.no et j’ai payé 498NOK l’aller retour, soit 58€, vraiment très raisonnable. Petit bonus : A l’arrivée dans le train, chaque siège dispose d’une couverture, de bouchons d’oreilles, d’un oreiller gonflable et d’un masque pour les yeux. Le tout neuf, emballé sous vide.

Connaissez vous Bergen ? Y êtes vous déjà allés ? 

Cet article a 1 commentaire

  1. Salut ! ton article est vraiment sympa ! Je viens d’emménager à Bergen, je n’ai pas encore eu l’occasion de faire la rando Vidden mais j’en rêve ! mais je compte la faire dans l’autre sens, d’Ulriken à Fløyen pour (1) éviter de descendre Ulriken, (2) me retrouver au centre-ville à la fin de la journée et (3) pour descendre Fløyen plutôt qu’Ulriken ahah ^^
    Naïma

Laisser un commentaire

Fermer